1953 Arnolt-MG COUPE

  2690
Current offer :
€30 000
45000 -  65000
Year1953
ModelCOUPE
VIN
Mileage5966
ConditionExcellent
Location
Registration
Engine4cyl
TransmissionManual
FuelGasoline
DriveLHD
PaintRepainted with original color
Owner(s)2
Recent Work
Work Expected

Description

MG Arnolt Coupe Bertone only 67 have been built. On  private collection during a long time, machine number engine and frame Au début des années 50, Stanley Arnolt passionné de course automobile abandonne la fabrication des moteurs marins et se consacre à la revente de voitures anglaises. Il fonde S.H. Arnolt Inc et devient le principal importateur MG, Riley et Morris du Midwest américain. Par la suite il deviendra également revendeur Bentley, Rolls-Royce et Aston-Martin. En 1952, lors d’une visite au Salon Automobile de Turin, il tombe sous le charme d’un coupé et d’un cabriolet présentés par le carrossier italien Bertone. Réalisés sur le châssis de la petite MG TD leurs lignes novatrices sont le fruit de la collaboration de Giovanni Bertone, Nuccio Bertone et Franco Scaglione. Très intéressé, Arnolt négocie un contrat d’exclusivité pour ces modèles. Les établissements Bertone, en difficulté financière, ne peuvent se priver d’une telle aubaine. L’importateur américain envisage la construction de 200 modèles : 100 coupés et 100 cabriolets. Les châssis équipés de leurs moteurs provenant de l’usine MG d’Abingdon étaient envoyés à Gênes par bateau puis transitaient jusqu’à Turin en camion. La carrosserie en acier aux ouvrants en aluminium était soudée sur le châssis et non boulonnée comme cela se faisait chez MG. Les voitures étaient ensuite envoyées par bateau aux Etats-Unis puis acheminées à Chicago pour finaliser l’assemblage. La voiture pouvait ainsi recevoir en option des jantes à rayons Borrani ou encore un poste radio Motorola. L’Arnolt MG est équipée du moteur XPAG de 1250cc développant 54 chevaux issu de la TD, certains exemplaires recevront en option un compresseur Shorrock. Malheureusement, la production n’atteindra pas les 200 unités car l’usine MG arrêtera de fournir les châssis. Au final, 102 voitures seront fabriquées entre 1953 et 1954 : 67 coupés et 36 cabriolets. L’exemplaire que nous présentons porte le numéro 315, il a été mis en circulation en 1953 aux Etats-Unis. Il a été entièrement restauré au début des années 2000 alors qu’il appartenait à un américain habitant Phoenix dans l’Arizona. Sa carrosserie a été repeinte dans sa couleur d’origine old english white et l’intérieur a été restauré dans sa teinte connolly red originelle. Cette combinaison de couleur très élégante confère à cette auto un look des plus séduisants. Notre Arnolt a été importée en France au début des années 2000 et se trouve aujourd’hui dans un bon état général. Au niveau mécanique, la voiture démarre au quart de tour et sa prise en main est très simple. Modèle extrêmement rare sur le marché européen, il ne resterait aujourd’hui que très peu de survivantes. Entre mécanique anglaise et style italien des années 50, ce superbe coupé possède tous les arguments pour vous séduire. Selon le Arnolt Register, cette voiture ne porterait pas sa teinte d’origine.

Photo gallery

title
title
title
title
title
title
title
title
title
title
title
title
title
title
title
title
title
title
title
title
title
title
title
title
title
title
title
title
title
title
title
title
title
title
title
title
title
title
title
title
title
title
title
title