1973 Lamborghini Urraco P250 S

VEHICLE SOLD OR NOT AVAILABLE
Current offer :
€_
90000 -  110000
Year1973
ModelUrraco P250 S
VIN
Mileage45335
ConditionExcellent
Location
Registration
TransmissionManual
FuelGasoline
DriveLHD
PaintOriginal
Owner(s)NA
Recent Work
Brakes Engine Gearbox Suspensions
Work Expected
Suspensions None

Description

***ENGLISH*** (>>> DISPONIBLE EN FRANÇAIS PLUS BAS) - Rare « S » version - Exceptional mileage & history - Sold fully serviced by Lamborghini specialist - Extremely attractive original livery and interior - Many recent expenses done, excellent running condition - Original options : leather upholstery / big carburetors / Air conditioning / Metallic paint - Delivery possible in France and abroad ___________________________________________________________________ THE MODEL Woow is pleased to present this rare and attractive Lamborghini Urraco P250 in its 1973 « S » version. All mechanical parts have been revised and the car is in perfect working order. The history is atypical and the mileage of 45,338 kms seems real considering its past. It is equipped with leather seats, electric windows, air conditioning and metallic paint. The P250 S was the most luxurious version but also the most powerful with the installation of large diameter Weber 40 DCNF carburettors. Dressed in its original ‘Rosso Granada’ colour scheme, the combination of colours with those of the interior is very impressive. Interestingly, the owner had one of the 5 Miura SVJs in this same colour! Concerning the condition of the bodywork, no deformation or accident traces are detected or even known. The paintwork is of good quality and the general presentation is nice. A few marks from use can be seen up close. The interiors of the bonnet and engine compartment are period. No rust is visible, the whole is extremely sound. A slight connection on the front side can be made. Apart from that, we recommend to keep the car like this. The leather interior « Senape » meaning « mustard » in Italian has a beautiful patina. It remains in good condition and the leathers are very supple. The original carpets have turned orange-red over the years. A period set like this has a lot of charm. The dashboard also has its own special trim in this black-grey « Nubuck » look. The atmosphere is retro and the design futuristic. The steering wheel is a real work of art and reminds one of the incredible Alfa Romeo Carabo. In fact, both cars are signed by the same designer, Marcello Gandini. The journey in an Urraco begins at first sight and the interior is faithful in every way to that of the period. A real pleasure for any enthusiast to sit in this work of art. Sold new to the Lamborghini Foitek dealership in Zurich in 1973, this Urraco has spent most of its life in a very large, brand-centric collection of the finest models, in various numbers. Incredible as it may seem, it was put away in 1987 and sold 3 decades later to a world famous Swiss specialist! Indeed, this great reputation and knowledge has led him to recently publish a register of all 764 Miuras built. Given this restful life, it would appear that the mileage shown on the odometer is the original. In these eras, we would point out that it is almost impossible to certify an exact number. The chain of ownership is exceptional and this provides real explanations for the quality and authenticity of the car. Following this long sleep, a major mechanical overhaul was necessary. Beyond that, the car has obviously been stored in good conditions. All the parts that needed to be replaced or overhauled were done. The Urraco was even sent to Italy to the Lamborghini engine manufacturer Top Motors, which was entrusted with this important revision. We can see today that a high quality work has been done. The invoice shows all the work done. At the end of the work, the tests allowed us to see the final adjustments to be made. The work was completed by an engine manufacturer in Geneva. During the mechanical overhaul, the power unit was removed. In particular, the sealing and the distribution were carried out. The carburetion was adjusted and synchronised and the cooling system was completely rebuilt. The hoses were of course changed. The electrical system was checked and the battery replaced. The running gear was also changed, with a new braking system. The shock absorbers have been refurbished. The 4 Michelin XWX tyres in 215/70 VR14 were replaced by new ones. A new Ansa exhaust system, available as an option at the time, has also been fitted. A complete overhaul was carried out for the sale, including the replacement of the belt, all fluids (oil, coolant, brakes), filters, as well as a thorough check (greasing, tightening…). ___________________________________________________________________ ***FRANÇAIS*** - Rare version « S » - Kilométrage & historique exceptionnels - Vendue entièrement révisée par spécialiste Lamborghini - Livrée et intérieur d’origines extrêmement séduisants - Nombreux frais récents réalisés, parfait état de marche - Options d’origine : sellerie cuir / gros carburateurs / Climatisation / Peinture métallisée - Livraison possible en France et à l’international ___________________________________________________________________ L'EXEMPLAIRE Woow a le plaisir de vous présenter cette rare et séduisante Lamborghini Urraco P250 dans sa version « S » de 1973. L’ensemble des éléments mécaniques ont été révisés et l’auto est en parfait état de marche. L’historique est atypique et le kilométrage de 45 338 kms semble réel au regard de son passé. Elle est équipée de sièges en cuir, de vitres électriques, de l’air conditionné, ainsi que d’une peinture métallisée. La P250 S était la version la plus luxueuse mais aussi la plus performante avec le montage de carburateurs Weber 40 DCNF de gros diamètres. Habillée dans sa robe « Rosso Granada » d’origine, le mariage des couleurs avec celles de l’habitacle est du plus bel effet. Parallèle intéressant, le propriétaire possédait l’une des 5 Miura SVJ dans cette même teinte ! Concernant l’état de la carrosserie, aucune déformation ou trace d’accident n’est décelée ou ni même connue. La peinture est de bonne qualité et la présentation générale est belle. Quelques marques liées à l’usage sont observables de près. Les intérieurs de capot et du compartiment moteur sont d’époque. Aucune trace de rouille n’apparaît, l’ensemble est extrêmement sain. Un léger raccord sur la face avant peut-être réalisé. Outre cela, nous préconisons de conserver l’auto ainsi. L’intérieur en cuir « Senape » signifiant « moutarde » en italien est superbement patiné par le temps. Il demeure en bon état de conservation et les cuirs sont bien souples. Les moquettes d’origine sont devenues rouges-orangés au fil des années. Un ensemble d’époque comme ici a beaucoup de charme. Le tableau de bord possède lui aussi sa garniture particulière dans cet aspect « Nubuck » noir-gris. L’ambiance est rétro et le design futuriste. Le volant est un véritable objet d’art et rappelle celui de l’incroyable Alfa Romeo Carabo. D’ailleurs, les deux voitures sont signées de la main du même designer, Marcello Gandini. Le voyage dans une Urraco commence dès le premier regard et cet intérieur est fidèle en tout point à celui de l’époque. Un véritable plaisir pour tout passionné de s’assoir dans cette oeuvre d’art. Vendue neuve chez le concessionnaire Lamborghini Foitek à Zurich en 1973, cette Urraco a passé l’essentiel de sa vie dans une très grande collection, centrée sur la marque et composée des plus beaux modèles, en plusieurs nombres. Aussi incroyable que cela puisse paraître, elle fut remisée en 1987 et revendue 3 décennies plus tard à un spécialiste suisse mondialement réputé ! D’ailleurs cette grande notoriété et ses importantes connaissances l’ont conduit à publier récemment un registre répertoriant les 764 Miura construites. Compte tenu de cette vie reposante, il semblerait que le kilométrage affiché au compteur soit celui d’origine. Dans ces époques, nous précisons qu’il est presque impossible de certifier un nombre exact. La chaîne des propriétaires est exceptionnelle et cela apporte de véritables explications concernant la qualité et l’authenticité de la voiture. Suite à ce long sommeil, une importante remise en état mécanique s’imposaient. Au delà, l’auto a visiblement été stockée dans de bonnes conditions. Ainsi, tous les éléments à remplacer ou à réviser ont été réalisés. L’Urraco fut même envoyée en Italie chez le motoriste Lamborghini Top Motors qui s’est vu confier cette importante révision. Nous constatons aujourd’hui qu’un travail de grande qualité a été fait. La facture précise l’ensemble des opérations. À l’issue, les essais ont permis de constater les derniers réglages à mener. L’ensemble fut achevé par un motoriste de Genève. Lors de la remise en état mécanique, le groupe moto propulseur a été déposé. Ont notamment été réalisés l’étanchéité et la distribution. La carburation a été réglée et synchronisée et le circuit de refroidissement entièrement refait. Les durites ont été naturellement changées. Le faisceau électrique contrôlé et la batterie remplacée. Les trains roulants aussi avec la refection du système de freinage. Les amortisseurs ont été remis en état. Les 4 pneumatiques Michelin XWX en 215/70 VR14 remplacées par des neufs. Un nouvel échappement Ansa disponible en option à l’époque a aussi pris place. Une révision complète est réalisée pour la vente avec notamment le remplacement de la courroie, de l’ensemble des fluides (huile, liquide de refroidissement, freins), des filtres, ainsi qu’avec un contrôle approfondi (graissages, serrages…). ___________________________________________________________________

Photo gallery

title
title
title
title
title
title
title
title
title
title
title
title
title
title
title
title
title
title
title
title
title
title
title
title
title
title
title
title
title
title
title
title
title
title
title
title
title
title
title
title
title
title
title
title
title
title
title
title
title
title
title
title
title
title
title
title
title
title
title
title
title
title
title
title
title
title